Entreprises : avez-vous pensé à envoyer vos vœux électroniquement ?

La période de la nouvelle année est toujours particulière en entreprise : c'est le moment pour les dirigeants de créer une véritable cohésion d'équipes entre les employés. Pour cela, l'envoi de vœux est une étape nécessaire, et avec la modernisation de la technologie, la façon de procéder peut changer… En effet, si vous êtes entrepreneur, aviez vous pensé à une solution de personnalisation et de routage des cartes de vœux électroniques pour entreprises ? Présentation d'une méthode qui devient de plus en plus courante.

Les avantages de présenter ses vœux avec des cartes électroniques.

Comment fonctionnent les cartes électroniques ? Et bien c'est très simple ! Au lieu d'envoyer des cartes de vœux au format papier à des dizaines, centaines voire même milliers d'employés, il vous suffit de fournir l'ensemble des contacts (que vous pourrez trouver dans un bon logiciel de gestion pour votre entreprise) à qui les envoyer, et c'est fait ! Bien entendu, il y a auparavant toute une étape de personnalisation de la carte électronique, mais vous l'aurez compris : le coût lié à l'envoi des vœux est ainsi fortement diminué, et c'est là le premier avantage.

En effet, au lieu d'expédier par courrier de nombreuses cartes de vœux, vous n'avez qu'ici un simple mail qui sera envoyé en un clic et de façon instantanée à tous vos contacts ! Au final : plus votre entreprise est grande, plus l'économie liée à l'envoi de vœux électroniques est grande, même si, bien entendu, le faire de façon numérique représente aussi un coût.

Autre aspect à mettre en avant : il devient inutile d'imprimer du papier qui terminera presque certainement dans la corbeille à papier ! Soyons honnête, combien d'entre nous gardent les vœux qu'ils reçoivent ? Très peu, et cela va dans le bon sens pour le respect de la planète, même si un mail a aussi un impact carbone, bien moindre qu'un courrier cependant (surtout pour une carte de vœux… ) et d'autant plus que l'industrie de l'électronique tend à réduire de plus en plus les consommations énergétiques des serveurs.